Koyré numérique 31 janvier 2014 : Autour de l’encodage d’un corpus accessible en ligne, cas du corpus Ampère

http://www.koyre.cnrs.fr/spip.php?article894

Dans le cadre du séminaire “Koyré numérique”  du Centre Koyré, vous êtes invités à la séance suivante : Autour de l’encodage d’un corpus accessible en ligne, cas du corpus Ampère

Proposé par : Philippe Pons, Aude Coustumer et Christine Blondel
Dates : 31 janvier 2014
Accueil autour d’un café à 9h30, début de la séance 10h 

Depuis septembre 2013, dans le cadre de la nouvelle ANR Ampère, le fonds André-Marie Ampère est en cours d’encodage en XML-TEI. Ce travail est le fruit d’une collaboration entre deux chercheurs, Christine Blondel et Marco Segala, et deux ingénieurs, Aude Coustumer et Philippe Pons.

Nous vous proposons, sur la base du travail en cours, de montrer l’intérêt scientifique de l’encodage de textes, qui consiste à mettre en lumière et à enrichir son contenu afin d’en favoriser l’exploitation pour la recherche. Une des questions centrales : pourquoi et comment la TEI oblige-t-elle à nous interroger sur le texte ?

Après une présentation du contexte du projet et des particularités du langage XML-TEI, nous vous proposons de discuter la question ci-dessus à partir d’exemples de votre choix. Toutes les suggestions et envies sont donc bienvenues, soit par mail, soit en commentaire de cette page.

Aude Coustumer a suivi le Master 2 du Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) de Tours, l’une des rares formations en France spécifiquement dédiées aux humanités numériques, leurs techniques et enjeux.
Philippe Pons a une expérience de travail à l’ATILF (Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.