La vie numérique du duc de Morny, Agnès d’Angio-Barros, mardi 7 janvier, à 17 h, École nationale des chartes au 19, rue de la Sorbonne, Paris Ve.

http://www.enc.sorbonne.fr/evenement/la-vie-numerique-du-duc-de-morny
Agnès d’Angio-Barros débat avec Éric Anceau sur « La vie numérique du duc de Morny », dans le cadre du cycle « Les Mardis de l’École des chartes ».La conférence se déroulera le mardi 7 janvier, à 17 h, dans la grande salle de cours de l’École nationale des chartes au 19, rue de la Sorbonne, Paris Ve.

L’œuvre :

Morny, petit-fils de Talleyrand et demi-frère de Napoléon III, est resté pour l’histoire l’homme du coup d’État du 2 décembre 1851, de l’Empire libéral et de la Fête impériale. Si les papiers familiaux – fonds Flahaut des Archives nationales – ont enrichi notablement les biographies qui lui ont été consacrées depuis quarante ans, l’enjeu de celle-ci est de revisiter sa vie grâce à l’exploitation des informations en ligne (Gallica, bases de données bibliographiques ou muséales, archives numérisées…), exploitation qui interroge les méthodes classiques de critique des sources.

L’auteur :

Agnès D’Angio-Barros a soutenu en 1993 une thèse d’École nationale des chartes consacrée au secteur Travaux publics de la société Schneider et Cie, La politique de travaux publics du groupe Schneider (1895-1949). Conservatrice en chef du patrimoine, chef du Service des archives du ministère des finances, docteur ès lettres, chercheur au Centre Roland Mousnier (Paris IV Sorbonne/CNRS), elle poursuit ses recherches sur l’histoire de l’ingénierie industrielle et financière depuis la fin du XVIIIe siècle en explorant les pistes ouvertes par les humanités numériques.

En savoir plus …

Le discutant :

Éric Anceau, Grand prix de la Fondation Napoléon en 2000 pour son Dictionnaire des députés du Second Empire (PUR, 1999), est maître de conférences à l’Université Paris IV Sorbonne, vice-président du Comité d’histoire parlementaire et politique, professeur associé à Sciences Po Paris et chercheur associé au Centre de recherches en histoire du XIXe siècle, à l’IRCOM et à l’IHMC. Ce spécialiste du Second Empire a publié Napoléon III. Un Saint-Simon à cheval (Tallandier, 2008), une biographie qui fait référence, et a co-organisé un colloque international sur Morny et l’invention de Deauville (Armand Colin, 2011).

Télécharger la présentation de la conférence


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.