Archives par mot-clé : atelier doctorants

Atelier Femmes & savoirs EHESS – séance du Jeudi 31 mars 2016

Genre et circulations des savoirs

Intervenantes : Silvia Sebastiani (EHESS, CRH) et Caroline Muller (ENS/Université Lyon2)

 

 Silvia Sebastiani Femmes « forgeuses de races » : un topos des Lumières

Résumé : Au cours des quinze dernières années, les catégories de race et de genre, et leurs relations réciproques, ont constitué un domaine d’étude prolifique. Une historiographie croissante a insisté sur le fait que race et genre se construisent ensemble et réciproquement à l’âge moderne, selon des voix qui ne sont ni linéaires ni tranchées. Dans mon exposé je m’arrêterai sur un point précis de cette relation : le regard porté par l’historiographie de Lumières britanniques sur les femmes à travers le globe. Dans ces discours, alors que les femmes européennes commencent à être considérées comme sujets d’histoire, les femmes amérindiennes et africaines sont conçues comme « forgeuses  de  races » et racialisées. L’accouchement sans douleurs, l’allaitement des enfants pendant le travail, le rapt et viol par les orangs outangs… autant des mythes qui contribuent à l’argumentaire de justification de l’esclavage.

Bibliographie :

Jennifer L. Morgan, Laboring Women: Gender and Reproduction in the New World Slavery, Philadelphia, Un. of Pennsylvania Press, 2004, ch. 1.
Elsa Dorlin, La matrice de la race. Généalogie sexuelle et coloniale de la nation française. Paris: La Découverte, 2006
Michèle Duchet, Anthropologie et histoire au siècle des Lumières (1971), with a Postface by Claude Blanckaert. Paris: Albin Michel, 1995.
Michèle Duchet, “Racisme et sexualité au XVIIIe siècle”, in Ni juif ni grec. Entretiens sur le racisme, edited by Léon Poliakov, Paris: Mouton–Ehess, 1978, pp. 127–38
Winthrop D. Jordan, White over Blacks. American Attitudes Toward the Negro, 1550–1812. Chapel Hill: University of North Carolina Press, 1968
Thomas Laqueur, Making Sex: Body and Gender from the Greeks to Freud. Cambridge: Harvard U. P., 1990.
Londa Schiebinger, Nature’s Body. Gender in the Making of Modern Science. Boston: Beacon Press, 1994.
Silvia Sebastiani, « L’orang-outang, l’esclave et l’humain : une querelle des corps en régime colonial », L’Atelier du Centre de recherches historiques, Revue électronique du CRH, 11 | 2013. URL : http://acrh.revues.org/5265.
Silvia Sebastiani, The Scottish Enlightenment. Race, Gender and the Limits of Progress,New York, Palgrave Macmillan, 2013.
Nancy L. Stepan, “Race and Gender: The Role of Analogy in Science,” Isis 77 (1986): pp. 261–277.
 
Réference image« An orang-utan carrying off a negro girl », coloured engraving by John Chapman, ca. 1795, after Johann-Eberhard Ihle – Wellcome Library, London, no. 39699i. Published in:
 
Carolus Linnaeus, A Genuine and Universal System of Natural History, London, 1795, vol. 2, frontispiece
 
 
silvia_sebastiani.gif
 

Caroline Muller

Direction de conscience, genre et circulation des savoirs matrimoniaux. L exemple de la correspondance Menthon – Dupanloup et du mariage de René (1860-1863)

Résumé : A propos de René, son neveu, la comtesse de Menthon écrit à son directeur de conscience Félix Dupanloup (1862) :« l’intérêt que nous mettons à son mariage est le plus puissant, entre tous les intérêts mondains qui puissent justement préoccuper des parents »Dès lors, elle s’emploie, avec l’aide de l’évêque, à trouver une future femme à René. On voit alors se dessiner toute une géographie du secret tissée autour des savoirs sur les familles et le mariage, savoirs qui se transmettent par le biais de ces réseaux de direction de conscience.

Dans cette contribution, je propose d’étudier la manière dont circulent ces savoirs matrimoniaux entre femmes dirigées et directeurs de conscience – et la façon dont les relations de direction de conscience peuvent être mises au service de la constitution d’un corpus de savoirs indispensables à l’élaboration des projets de mariage entre 1840 et 1914.

photo_S_Sebastiani.jpg

Réference image :Gallica, Femme assise accoudée à un meuble, profil droit [estampe] / Célestin Nanteuil

Bibliographie.

Sur le mariage :
Gabrielle Houbre, La discipline de l’amour: l’éducation sentimentale des filles et des garçons à l’âge du romantisme, [Paris], Plon, 1997.
Gabrielle HOUBRE, « Les influences religieuses sur l’éducation sentimentale des jeunes filles », inFoi, fidélité, amitié en Europe à la période moderne: mélanges offerts à Robert Sauzet T. 2, Tours, Université de Tours, 1995.
Michelle Perrot, La vie de famille au XIXe siècle, Paris, Points, 2015.
Biobibliographie :
Titre de la thèse en cours : Caroline Muller,  »Les formes de direction de conscience au XIXe siècle en France » (Lyon 2/Reims)
Caroline Muller, « Ce que confessent les journaux intimes : un nouveau regard sur la confession (France, XIXe siècle) | », Circé. Histoires, Cultures & Sociétés, 2014, no 4.
A paraître en automne : «  »A quoi rêvent les jeunes filles ? » Journal intime et mariage au XIXe siècle », dans Ecrire le mariage des lendemains de la Révolution à la Belle Époque, PUR, Rennes, 2016.