Projet de thèse

Du comité aux conférences : les espaces de sociabilité du Comité des arts physiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1948-1980).

Cette étude, qui constitue un prolongement de mon master d’histoire des techniques du Conservatoire national des arts et métiers soutenu en octobre 2011, s’inscrit dans l’histoire de la sociabilité industrielle, technique et scientifique à travers l’observation d’une société savante : la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (SEIN). Si cette institution a déjà été étudié à maintes reprises, on ne connait encore que peu sa période contemporaine du fait notamment de l’inaccessibilité de ses fonds d’archives postérieurs à la Seconde Guerre mondiale.

Ma recherche interroge les liens entre industrie, technique et science, dans le contexte particulier d’une société savante « dans le monde nouveau qui émergeait de la guerre», notamment en mobilisant l’apport de méthodes des sciences sociales, à savoir la prosopographie, l’analyse de réseau et la lexicométrie.

Je prépare ce doctorat à l’EHESS sous la direction de  Liliane Hilaire-Pérez  au sein du Centre Koyré.

 


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour une histoire de la sociabilité technique, industrielle et scientifique