Archives de catégorie : Billets

Hommage à Edouard-Léon Scott de Martinville – Les premiers enregistrements sonores au monde de la voix

Édouard-Léon Scott de Martinville

Organisée par la SEIN pour célébrer l’inscription au Registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO des premiers enregistrements du son qu’Edouard-Léon Scott de Martinville a réalisés entre 1853 et 1860, la cérémonie se déroulera sous la patronage de la Commission nationale française de l’UNESCO, de l’Académie des sciences et de l’Institut national de la propriété industrielle. Avec la SEIN, ces deux dernières institutions  conservent en effet, dans leurs archives, les enregistrements originaux que l’inventeur avait soumis pour des expertises dans les années 1855-1860.

En présence des chercheurs des Etats-Unis qui ont contribué à mettre en valeur ces archives en relation avec leurs collègues français, la cérémonie sera l’occasion de mettre en valeur des documents historiques d’un intérêt exceptionnel pour l’histoire de l’acoustique et de l’enregistrement sonore, vingt ans avant l’invention du phonographe. Aussi, sur la base de ces recherches franco-américaines,  l’UNESCO a décidé d’inscrire ces archives au patrimoine international.

Vous trouverez ici le programme de la manifestation qui comportera des conférences, une exposition et un concert.

 

invitation_S_martinville_2.png

Lundi 19 septembre 2016

à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint Germain-des-Prés, 75006 Paris

14h30 : Conférences scientifiques
-Evocation de la vie et de la carrière de Edouard-Léon Scott de Martinville (1817-1879), par M.  Laurent Scott de Martinville (descendant de l’inventeur du phonautographe)
-Les cercles parisiens de la science et de la technique,
par M. Gérard Emptoz (Président de la Commission d’histoire de la SEIN)
-L’univers parisien des constructeurs d’instruments, par M.  Paolo Brenni (Consiglio Nazionale delle Ricerche, Scientific Instruments Society)
-La place du phonautographe dans l’histoire de l’enregistrement du son, par M. Henri Chamoux (chercheur, ENS Lyon).

16h30 : Visite de l’exposition :  De Scott de Martinville à nos jours -160 ans d’histoire sonore.

17h00 : La reconstitution sonore des premiers enregistrements de Scott de Martinville, par David Giovannoni (Association for Recorded Sound Collections, First Sounds).

17h30 : Discours de clôture
Mme Agnès Paillard,  Présidente du conseil d’administration de l’INPI,
Mme Catherine Bréchignac, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, Ambassadeur délégué à la science, la technologie et l’innovation,
M. Daniel Janicot, Président de la Commission nationale Française pour l’UNESCO.

18h15 : Remise des certificats
M. Franck La Rue, Directeur général pour l’information et la communication à l’UNESCO,
en présence de Mme Iskra Paneska, responsable du Programme Mémoire du monde à l’UNESCO et de
M. Gérald Grunberg, Président du Comité français du Programme Mémoire du monde.

18h45 : Variations musicales  et  curiosités techniques sur le thème d’Au Clair de la Lune
à partir du premier  enregistrement effectué  en 1856 par Edouard-Léon  Scott de Martinville,
avec Karol Beffa , compositeur,  pianiste,  Ophélie Gaillard,  violoncelliste et  Perrine Hanrot mezzo-soprano.

20h00 :  Concert de Karol Beffa et d’Ophélie Gaillard :
Bach, improvisations sur des thèmes proposés par le public, Fauré.
En l’honneur de l’inscription  des enregistrements d’Edouard-Léon Scott de Martinville au Registre international de la Mémoire du monde.

Promenades scientifiques de printemps Avec les PARCOURS DES SCIENCES

flyer 1

 

GRATUIT – INSCRIPTION INDISPENSABLE  parcoursdes.sciences@laposte.net

 

 

  • Là haut sur la montagne: découverte d’un quartier scientifique

Sur les traces de Pasteur, de Perrin, de Vidal de la Blache, des Curie, une promenade évoque l’histoire de l’implantation des écoles puis celle des laboratoires de recherche qui, en un siècle, ont remplacé jardins et vergers. Visite du bureau de Pasteur à l’École normale supérieure.

samedi 11 juin 2016 à 14 h, dimanche 12 juin à 10 h, samedi 18 juin 2016 à 14 h  

RV sur le trottoir  45 rue d’Ulm (ou sur les marches de l’autre côté de la rue) arrivée 11 rue P. et M. Curie; durée 2h

 

  • Le Quartier latin de Pierre et de Marie Curie

Sur les pas de l’étudiante  qui assiste à la construction de la  Nouvelle Sorbonne, de la  jeune Polonaise qui, aux échos des attentats anarchistes et des débuts de l’affaire Dreyfus, « s’intéresse à la politique », puis avec le couple Curie et son rêve scientifique, enfin, aux côtés de Mme Pierre Curie, redécouvrons  tout une époque qui a marqué durablement le XXe siècle.

            dimanche 19 juin 2016 à 10 h.

RV place de la Sorbonne, devant la statue d’Auguste Comte, arrivée 11 rue P. et M. Curie; durée 2h.

 Invitation au format pdf

Appel à communications – PENSER / CLASSER LES COLLECTIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES Journée d’étude organisée par la Société des Arts de Genève Vendredi 25 novembre 2016

appel-collections-2016_Page_1

 

 

Dans le cadre de son projet de valorisation des ressources historiques initié en 2016, la Société des Arts de Genève propose une journée d’étude autour de la thématique

« Penser / Classer les collections des sociétés savantes ».

Cette rencontre invite à s’interroger sur la constitution et les usages des collections des sociétés savantes actives en Europe à partir de la seconde moitié du 18ème siècle et tout au long du 19ème siècle, et à partager des expériences sur la manière dont elles sont conservées et valorisées de nos jours. Elle s’adresse à tous chercheurs confirmés, jeunes chercheurs, archivistes, bibliothécaires, représentants de sociétés savantes souhaitant présenter et débattre dun thème en lien étroit avec la question plus globale de la gestion du patrimoine des institutions culturelles.

 

La multiplication inédite d’institutions communément désignées par le terme générique de « sociétés savantes », dédiées à une variété de domaines dont l’émulation économique, l’histoire, les beaux-arts, la philosophie naturelle, l’utilité publique, la géographie, la médecine, l’art militaire, et tant d’autres, est un fait caractéristique des 18ème et 19ème siècles en Europe. Ce phénomène parfois qualifié de « mouvement associatif » est souvent vu comme une manifestation concrète de la diffusion de la pensée des « Lumières » et de l’apparition progressive de l’espace public. Qu’elles aient cessé d’exister ou qu’elles soient encore actives de nos jours, ces institutions disposent pour certaines d’importants fonds d’archives primaires, d’ouvrages et de revues, ainsi que de collections d’objets d’art, d’artéfacts et autres modèles réduits formant des collections plus ou moins riches et complètes selon les cas. Témoins privilégiés du développement du savoir au cours du temps, de l’histoire des institutions, mais aussi des contextes régionaux dans lesquels s’insèrent ces institutions et de leurs liens avec d’autres régions du monde, ces ressources historiques soulèvent d’importants défis pour assurer leur préservation, leur pérennisation et leur valorisation. Comment ces ressources sont-elles mises en valeur, et comment sont-elles intégrées à la recherche historique de nos jours ?

Le comité scientifique encourage les proposants à favoriser les ponts disciplinaires. Les communications peuvent concerner des institutions de la région genevoise ou étrangères.

Exemples de thèmes

Constitution, enrichissement et dissémination des collections Origines locale et globales

Mise en ordre et classifications des collections Rôles, usages et fonctions des collections

Mise en réseau des collections hier et aujourd’hui La collection comme source historique

Conservatoires, musées et bibliothèques comme dispositifs de conservation et monstration Les collections, entre sphère privée et dispositif public

Inventorier et mettre à disposition les catalogues de collections

 

Calendrier et modalités de soumission

Les propositions de communication comprenant un bref C.V., un titre et un résumé  d’environ 300 mots sont à adresser avant le 15 juillet 2016 à patrimoine@societedesarts.ch.

Les réponses parviendront fin juillet 2016 et un programme provisoire sera disponible à partir de septembre 2016.

Les communications, en français et en anglais, dureront 20 minutes et seront suivies de 10 minutes de discussion.

Participants : chercheurs confirmés, jeunes chercheurs, archivistes, représentants de sociétés savantes

 

Informations générales

Organisation :             Société des Arts de Genève

Lieu :                         Palais de l’Athénée, 2, rue de l’Athénée, 1205 Genève

Date :                        Vendredi 25 novembre 2016

 

Comité d’organisation

Etienne Lachat            Secrétaire général de la Société des Arts

Sylvain Wenger         Société des Arts

 

Comité scientifique

Sylvain Wenger, Historien-économiste, Université de Genève

Jérôme Baudry, Historien des sciences et des techniques, Université de Genève

Vincent Chenal,  Historien de l’art, Université de Genève

Françoise Dubosson,   Enseignante bibliothéconomie, Haute école de gestion de Genève

Dominique Zumkeller, Historien-économiste et ancien président de la Société des Arts

 

A propos de la Société des Arts de Genève

 La Société des Arts, fondée en 1776, est l’une des plus anciennes sociétés à but culturel de Suisse contribuant au progrès et à la promotion de l’art, de l’artisanat, de l’industrie, du commerce et de l’agriculture dans la République de Genève. Elle est à l’origine de plusieurs institutions genevoises, comme l’Ecole d’Horlogerie et l’Ecole des Beaux-Arts, et a révélé au public le talent d’un grand nombre d’artistes, parmi lesquels Barthélemy Menn et Ferdinand Hodler.

La Société des Arts offre aujourd’hui encore, à toutes les personnes intéressées par l’art, la culture ou l’économie, la possibilité de parfaire leurs connaissances et d’échanger leurs idées.

Abritée dans le Palais de l’Athénée, classé monument historique et haut lieu du patrimoine genevois, la Société des Arts accueille régulièrement les diverses activités de la Société (conférences, concerts, expositions, séminaires et réceptions) mais aussi celles de plusieurs sociétés savantes qui se réunissent en ses murs. Les salons demeurent ouverts à chacun pour l’organisation de rencontres diverses. www.societedesarts.ch

 Consciente de l’importance de ses ressources historiques (archives, bibliothèques, objets) pour l’histoire des beaux-arts, des techniques et des sciences à Genève, et soucieuse d’en assurer la conservation, la Société des Arts de Genève a initié en 2016 un projet de valorisation incluant notamment la réalisation d’un inventaire exhaustif destiné à la recherche académique et l’organisation d’actions de publicisation. www.societedesarts.ch/collections

L’appel au format pdf

 

Histoire de la recherche contemporaine : la recherche scientifique, objet d’étude et enjeu social

« La recherche scientifique : objet d’étude et enjeu social » : le dossier du dernier numéro de la revue du Comité a pour objectif de familiariser le lecteur non spécialiste avec l’histoire, encore relativement courte, de la sociologie des sciences, tout en présentant de façon détaillée certains de ses objets ou de ses thématiques de recherche.

Ce numéro de la revue publie également deux varia : un témoignage sur l’informatique dans l’enseignement et au CNRS au début des années 1970 (Wladimir Mercouroff) et un article revenant sur le parcours de la société d’histoire et d’épistémologie des sciences du langage (Jacqueline Léon, Bernard Colombat, Lisabeth Lazcano).

en savoir plus sur le site du Comité pour l’histoire du CNRS