Tous les articles par Valérie Burgos

Séminaire annuel Ehess Femmes et savoirs – conférence de Pnina G. Abir-Am (WSRC, Brandeis University, USA) Jeudi 29 septembre

Nous avons le plaisir de vous annoncer la reprise de l’atelier de doctorantes du Centre Alexandre Koyré pour l’année 2016-2017 :

   Femmes et savoirs. Pratiques et pouvoir.

Cette année, les séances de l’atelier auront lieu un vendredi par mois de 9h30 à 12h, au Centre Alexandre Koyré (Salle de séminaire du 5e étage, 27 rue Damesme, 75013 PARIS). Le programme sera bientôt disponible sur http://femmesetsavoirs.sciencesconf.org/

 

En ce début d’année, nous recevons Pnina Abir-Am (WSRC, Brandeis University, USA), le jeudi 29 septembre 2016 de 14h à 16h30 (créneau exceptionnel) au Centre Koyré (salle du 5e étage) dont la présentation est détaillée dans le document joint : 

 

Dorothy C. Hodgkin’s (1910-1994) subtle exercise of power in and out of science: From an Empire of the Dispossessed to a sole Nobel, Pugwash, and Perestroika.

 pnina-abir-am-final-abstract-9-29-16-_page_1 pnina-abir-am-final-abstract-9-29-16-_page_2

Hommage à Edouard-Léon Scott de Martinville – Les premiers enregistrements sonores au monde de la voix

Édouard-Léon Scott de Martinville

Organisée par la SEIN pour célébrer l’inscription au Registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO des premiers enregistrements du son qu’Edouard-Léon Scott de Martinville a réalisés entre 1853 et 1860, la cérémonie se déroulera sous la patronage de la Commission nationale française de l’UNESCO, de l’Académie des sciences et de l’Institut national de la propriété industrielle. Avec la SEIN, ces deux dernières institutions  conservent en effet, dans leurs archives, les enregistrements originaux que l’inventeur avait soumis pour des expertises dans les années 1855-1860.

En présence des chercheurs des Etats-Unis qui ont contribué à mettre en valeur ces archives en relation avec leurs collègues français, la cérémonie sera l’occasion de mettre en valeur des documents historiques d’un intérêt exceptionnel pour l’histoire de l’acoustique et de l’enregistrement sonore, vingt ans avant l’invention du phonographe. Aussi, sur la base de ces recherches franco-américaines,  l’UNESCO a décidé d’inscrire ces archives au patrimoine international.

Vous trouverez ici le programme de la manifestation qui comportera des conférences, une exposition et un concert.

 

invitation_S_martinville_2.png

Lundi 19 septembre 2016

à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint Germain-des-Prés, 75006 Paris

14h30 : Conférences scientifiques
-Evocation de la vie et de la carrière de Edouard-Léon Scott de Martinville (1817-1879), par M.  Laurent Scott de Martinville (descendant de l’inventeur du phonautographe)
-Les cercles parisiens de la science et de la technique,
par M. Gérard Emptoz (Président de la Commission d’histoire de la SEIN)
-L’univers parisien des constructeurs d’instruments, par M.  Paolo Brenni (Consiglio Nazionale delle Ricerche, Scientific Instruments Society)
-La place du phonautographe dans l’histoire de l’enregistrement du son, par M. Henri Chamoux (chercheur, ENS Lyon).

16h30 : Visite de l’exposition :  De Scott de Martinville à nos jours -160 ans d’histoire sonore.

17h00 : La reconstitution sonore des premiers enregistrements de Scott de Martinville, par David Giovannoni (Association for Recorded Sound Collections, First Sounds).

17h30 : Discours de clôture
Mme Agnès Paillard,  Présidente du conseil d’administration de l’INPI,
Mme Catherine Bréchignac, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, Ambassadeur délégué à la science, la technologie et l’innovation,
M. Daniel Janicot, Président de la Commission nationale Française pour l’UNESCO.

18h15 : Remise des certificats
M. Franck La Rue, Directeur général pour l’information et la communication à l’UNESCO,
en présence de Mme Iskra Paneska, responsable du Programme Mémoire du monde à l’UNESCO et de
M. Gérald Grunberg, Président du Comité français du Programme Mémoire du monde.

18h45 : Variations musicales  et  curiosités techniques sur le thème d’Au Clair de la Lune
à partir du premier  enregistrement effectué  en 1856 par Edouard-Léon  Scott de Martinville,
avec Karol Beffa , compositeur,  pianiste,  Ophélie Gaillard,  violoncelliste et  Perrine Hanrot mezzo-soprano.

20h00 :  Concert de Karol Beffa et d’Ophélie Gaillard :
Bach, improvisations sur des thèmes proposés par le public, Fauré.
En l’honneur de l’inscription  des enregistrements d’Edouard-Léon Scott de Martinville au Registre international de la Mémoire du monde.

Henri Gondet, un ingénieur pour la recherche à Bellevue par Valérie Burgos et Denis Beaudouin, publié dans Histoire de la recherche contemporaine

Décembre 2012, le CNRS inaugure le nouveau campus de
Meudon-Bellevue, libéré de la « barre » qui dissimulait le
« château ».
Avril 1945, Henri Gondet devient directeur général des
Laboratoires de Bellevue. Cet article retrace la carrière de
ce discret ingénieur, formé à l’ESPCI (École supérieure de
physique et de chimie industrielles de la ville de Paris), féru
d’instruments, qui dirigea ce site des lendemains de la
Seconde Guerre mondiale aux années soixante.Henri Gondet par Burgos-BeaudouinLa revue sur le site de CNRS Editions